La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

 

VENTE FLASH !

Une mise en vente d’objets orchestrés dans les rues de Paris pour un premier avril. Les six déchets encombrants trouvés sur la voie publique sont mis en scène au centre d’un encart noir tracé à l’encre de chine. Criblés de pancartes criardes indiquant leurs mises à prix, un mercantilisme ambigu s’installe dans le paysage. Affichant un prix excessif et inintéressant de 999€ en contradiction avec leur posture de déchets, un contact reste tout de même visible. La mise en scène suggère une valeur monétaire à l’objet modifié. L’action urbaine devenant ainsi monnayable, Vente flash se propose comme un reflet de l’utilisation commerciale des pratiques urbaines. Sans attachement au propos ou a la démarche de l’artiste, seul l’esthétique et le pouvoir d’attraction commerciale sont valorisés dans un marché de l’art où la recherche urbaine n’est que trop peu représenté.

6 interventions urbaines

Lundi 1er avril 2013

Paris

 Retranscription

1 valise de restitution (Contenant global avec documentation) /// 6 Photographies d'installations, impression unique, format 30X40 cm, plexiglass sur plot éclairé /// 6  Cahiers de traçabilité, sculptures manipulables, 8X6 cm, matériaux mixtes /// 6 Cartes postales, 13 x 18 cm, Impression Unique /// 1 Vidéo, 2 min, clé USB, diffusée en boucle

+ A PROPOS DU MÊME PROJET +

Share for support